Ingénieur du son film

Technique

Technic

 

 

- Le Time Code


 

- Pense bête pour cablages courant


 

- Cours de Son et prise de son


 

- Un point sur les Fréquence et perspective sur l'évolution de l'emploi des bandes de fréquences HF en France.

Les opérateurs de systémes de transmission sans fils sont depuis les années 50 sous la tutelle de l'Autorité de Régulation des Communications Eléctroniques et des Postes (ARCEP ex ART).

 

Depuis plusieurs années l'attribution du spectre électromagnétique est en évolution rapide, après une création dans les années 60-70 d'une distribution judicieuse de plages de fréquences définies en différentes bandes :

 

Bandes de fréquences radios
Bande
Plage de fréquence
VHF
30 - 300 MHz
UHF
300 - 3 GHz
S
3 - 4 GHz
C
4 - 8 GHz
X
8 - 12,5 GHz
Ku
12,5 - 18 GHz
K
18 - 26,5 GHz
Ka
26,5 - 40 GHz
Millimétrique
> 40 GHz

 

Les liaisons radio-électriques civiles sont principalement utilisées en radio-télédiffusion analogique puis maintenant numérique pour la radio et la télévision et les liaisons de service professionnel transport de modulations nobles ou de données.

 

Les différentes évolutions technologiques ont conduit depuis les années 80 à une augmentation régulière de l'utilisations des bandes passantes pour la télédiffusion (VHF, UHF, TNT), pour l'informatique (WiFi) et la téléphonie (UMTS, 3G, 4G) au détriment des plan traditionnellement utilisables pour le transport de modulations sonore sans licence était regroupé au sein de la bande UHF au sein des plans de A à F.
 
La bande des Ultra hautes fréquences(UHF) est la bande du spectre radioélectrique comprise entre 300 MHz et 3 000 MHz, soit les longueurs d'onde de 1 m à 0,1 m.

 

On notera que la partie haute qui s'étend de 1 GHz (1 000 MHz) à 1 000 GHz, appartient au domaine des "hyperfréquences ". On y trouve les appellations anciennes mais couramment utilisées des Bande L et Bande S.
Fréquence Utilisation
225 MHz à 326,5 MHz Bande aéronautique UHF militaire, contrôle espace aérien supérieur, service aéro-spatial
326,5 MHz à 328,5 MHz Radioastronomie
328,5 MHz à 328,6 MHz Aéronautique militaire
328,6 MHz à 335,4 MHz Radionavigation aéronautique ILS « haut-bas »
335,4 MHz à 400 MHz Bande aéronautique UHF, liaisons satellitaires, militaires, ACROPOL
401 MHz fréquence montante satellitaire (ARGOS)
406 MHz à 406,1 MHz Radiobalise de localisation des sinistres
430 à 440 MHz trafic amateur, radionavigation (Syledis)
433 MHz Télécommandes et liaisons domotiques, appareils radio portatifs faible portée LPD 433 MHz
444,6 MHz Appareils radio portatifs faible portée KDR 444 en Suède et en Norvège
446 MHz Appareils radio portatifs faible portée PMR 446 MHz
470 à 790 MHz télévision bandes IV et V
791 à 862 MHz télécommunications mobiles 4G3 et LTE
863 à 865 MHz Bande européenne dérégulée libre
876 à 960 MHz GSM, GSM-R et UMTS4
960 à 1 215 MHz Radio Navigation Aéronautique (DME, TACAN)
1 215 à 1 240 MHz GPS L2 code P/Y militaire
1 240 à 1 256 MHz GLONASS
1 260 à 1 300 MHz trafic amateur, Galileo
1 420,4 MHz Raie d’hydrogène à la longueur d'onde de 21 centimètres
1 525 à 1 559 MHz liaisons mobiles satellitaires (réception Inmarsat)
1 563 à 1 587 MHz GPS L1 codes C/A civil et P/Y militaire, Galileo
1 591 à 1 610 MHz GLONASS
1 610 à 1 625 MHz liaisons mobiles satellitaires (émission Globalstar)
1621,35-1626,5 MHz liaisons mobiles satellitaires (Iridium en time division duplex (TDD))
1626,5-1660,5 MHz liaisons mobiles satellitaires (émission Inmarsat)
1710 à 1 880 MHz GSM4 et 4G/LTE (deploiement octobre 2015)
1900 à 1 979 7 MHz UMTS4
1980 à 2 025 MHz liaisons mobiles satellitaires (liaison montante Iridium)
2110 à 2 169 7 MHz UMTS4
2160 à 2 200 MHz liaisons mobiles satellitaires (liaison descendante Iridium)
2400 à 2 483,5 MHz ISM, Bluetooth, Wi-Fi, télécommandes et liaisons domotiques
2484 à 2 499 MHz liaisons mobiles satellitaires (réception Globalstar)
2500 à 2 570 MHz télécommunications mobiles 4G6
2620 à 2 690 MHz télécommunications mobiles 4G6

 

La Loi du 1er décembre 2011 interdit l'utilisation des transmissions sans fil dans la bande de fréquence de 790 MHz à 862 MHz, qui est uniquement réservée à la téléphonie mobile de 4ème génération.

 

  • La plage VHF de 174 à 223 MHz est ouverte, avant sa futur attribution a La radio numerique T-DMB (décision ARCEP 2010-0849).

  • La plage UHF de 470 à 614 (Bande IV) & 614 à 830 MHz (Bande V) sont en partages avec la télédiffusion, avec une puissance d'émission maximale (PIRE) des emetteurs HF au maximum de 50 mW.

  • La plage de 830 à 832 fera l'objet d'une décision ultérieure, et reste toléré, PIRE maximale de 50 mW.

  • La plage de 863 à 865 MHz, bande de fréquence libre en Europe avec une PIRE maximale de 10 mW.

  • La plage de 1,785 à 1,8 GHz est libre.

  • La plage de 2,400 à 2,4835 GHz est libre.

  • La plage de 5,470 à 5,725 GHz est libre.

     

Les plages entre 703-733 MHz et 758-788 MHz seront affectées à l'ARCEP et libérées progressivement par le CSA entre le 1er décembre 2015 et le 30 juin 2019.

 

PIRE : Puissance Isotrope Rayonnée Equivalente (EIRP en Anglais) c’est la puissance d’émission réelle du signal emit en sortie de l’équipement avec le gain de l’antenne.

DFS : Dynamic Frequency Selection, fonction définissant la gestion de la fréquence, puissance,utilisées et eviter les interférences au sein du spectre, il va

  • sélectionner la puissance de transmission et le choix de canal parmis ceux disponibles en cohérence avec la règlementation locale,

  • adaptater la puissance de transmission basée sur un ensemble d’information

  • veiller à la cohérence avec les exigences règlementaires européennes

  • contrôler la consommation

  • éviter les interférences avec d’autres systèmes comme celui des radars. TPC : Transmit Power Control. Ce mécanisme est lui aussi définit dans l’amendement IEEE 802.11h et dans la norme européenne (ETSI) d’harmonisation EN 301 893.

( http://www.arcep.fr/index.php?id=9272#c12931) .

 

Aujourd'hui sont légalement utilisable, sans licence ;

  • les fréquences allant de 863 à 865 MHz.

  • La plage UHF de 470 à 790 jusqu' 830MHz (Bandes IV et V) sont en partage avec la télédiffusion TNT, PIRE maximale de 50 mW.

 

Cette bande de fréquence est entre autre utilisée par des technologies WiFi comme le 802.11b, 802.11g, 802.11n.
Elle offre 3 canaux de 20 MHz ou bien un seul canal 40MHz.

Pour utiliser cette bande de fréquence par l’ARCEP limite la puissance d’émission (PIRE) des équipement à 100mW (20dB) en intérieur.
En extérieur, les limitations sont identique sauf pour la France métropolitaine ou entre 2454 MHz et 2483,5 MHz (canaux 8 à 13), la PIRE est réduite à 10mW (10 dB).

 

Cette bande de fréquence est utilisée par des technologies WiFi comme le 802.11a, 802.11n et les technologies dites “Hi per Lan”. Cette bande de fréquence est en fait divisée en 4 parties :

  • UNI-1 : 5,15 – 5,25 GHz : 4 canaux de 20Mhz, 2 de 40MHz

  • UNI-2 : 5,25 – 5,35 GHz : 4 canaux de 20Mhz, 2 de 40MHz

  • UNI-2e : 5,470 – 5,725 GHz : 11 canaux de 20Mhz, 5 de 40MHz

  • UNI-3 : 5,725 – 5,825 GHz : 4 canaux de 20Mhz, 2 de 40MHz

 

La bande UNI-1 et UNI-2 est strictement réservé pour les usages intérieurs et uniquement intérieur.

La bande UNI2-e est autorisée en intérieur et en extérieur. La bande UNI-3 est TOTALEMENT interdite, aussi bien en usage intérieur qu’extérieur. D’un point de vue puissance d’émission, UNI-1 et UNI-2 sont limitées à 200mW (23dB). UNI-2e est limitée à 1W (30dB).

Cependant, UNI-2 et UNI-2e ont deux contraintes supplémentaires pour les équipements qui les utilisent : Les appareils utilisant la bande de fréquence libre des 5GHz doivent intégrés la notion de DFS, un système capable de repérer les radars dans les zones environnantes afin de changer la fréquence du lien radio pour ne pas déranger le radar. Ces radars appartiennent en général au ministère de la Défense (l’Armée) ou à Météo France. ils doivent aussi être capable de diminuer la puissance d’émission par 2 à travers un mécanisme logiciel (TPC). Si les équipements ne peuvent pas le faire, leur puissance d’émission légale est d’office divisée par 2.

tableau fréquence HF

 http://www.arcep.fr/index.php?id=9272#c12931

 


 

- Tests de protocole de transfert de fichiers de prise de son via internet vers le montage (pour synchronisation).

 

Après avoir pris contact avec différents fournisseurs de services européens ou indépendants, pour de questions pratiques les services américains, chinois et russes ont été exclus voontairement de ce tour d'horizon, et avons effectué des tests, je tiens à féliciter les quatres entreprises selectionnées qui sont très proches en termes de résultats techniques.

 

Pour notre cahier des charges, nous avons pour objectif de mettre en place une solution simple de transfert de fichiers de prise de son quotidien, polyphoniques ou monophoniques représentant environ 8 Go en moyenne haute, à destination de la structure montage de la production via un serveur sécurisé, en utilisant tout protocole du T3 au wifi, en passant par une 4G, UMTS ou 3G+.

 

Il peut être établi au choix de la production, et fonction des coûts induits soit ; un protocole FTP standard (plus simple et plus rapide) ou un protocole sécurisé (un peu plus lent).

 

Ce sont donc les retours des supports techniques et commerciaux via plateforme téléphonique, les créneaux d'ouvertures, l'extrême gentillesse et patience des différents interlocuteurs face à un béotien et la transparence de fonctionnement de la société, qui ont finalement orienté notre choix vers Infomaniak.ch, important fournisseur de service suisse, qui abrite aussi les serveurs de la RTSR (radio Télévision Suisse Romande), de la RTBF, les services fédéraux suisse, la communication de l'armée suisse et quelques banques suisses, mais pas que...

 

Coté F.A.I. du coté français les debits testés (de maniére independante et sans avertissement)faisceaux montant en ADSL ou ADSL+ sont 50% de ceux annoncés, chez Free, SFR et 85% chez Bouygues et Orange, les débits descendants sont conformes compris entres 615 et 1295 KBits.s-1

 

Coté Fibre, c'est pas mieux en débit montant, par contre en liaison descendante c'est impressionnant.

 

 

 


 

- Maintenance de la console COOPER SOUND CS208 D V2 (Manuel de l'utilisateur en anglais)

 

Dans le cadre du fonctionnement normal de la console, un nettoyage de printemps et une modification des niveaux de sortie des parallèles ;

 

a/ Sortie de son pelicase de transport et installation sur une table,

 

b/ Retirer le boitier d'alimentation interne de piles type D (12),

 

c/ Démontage du coté gauche deux tailles distinctes de de clefs à allen hexagonales. On mettra de coté les vis dont le pas ou la tête donne des signes avant-coureur de faiblesse afin de les changer,

 

d/ Dévissage des vis de maintient des tranches monos et la tranche stéréo avec la plus petite des clefs à allen,

 

e/ Retirer sans forcer les tranche une à une en un léger mouvement continu vers le haut,

 

 

f/inspecter les tranche une à une pour bien verifier que les differents cavaliers ou detrompeurs sont bien en place, en 1 les cavalier J3 (dynamique de tranche et insert) et en 2 tension principale de l'alimention fantome par defaut la secondaire est toujours 12V en T,

 

 

g/une fois les premiere tranches retirées, on observera la carte de distribution des sorties paralléles directes (direct out) en option.l'ensemble des huit curseurs (ici entourés en rouges) doivent être poussé a droite,

 

 

h/ A ce niveau en profiter pour bien nettoyer à l'air comprimé l'intérieur de la console,

 

i/ Des cavaliers de réglage de la console se trouvent aussi derriere le panneau droit,

 

 

j/ remonter a l'inverse puis tester avant de ranger la console sans pile.

 

 


 

- Test de lecture et d'acquisition :

Nagra 1000Hz


 

 

- Proposition de rapport son (Cliquez dessus pour telecharger) :

 

Deux pistes (PDF téléchargeable)

Quatre pistes (PDF téléchargeable)

Six pistes (PDF téléchargeable)

Huit pistes (PDF téléchargeable)

Horizontal (PDF téléchargeable)


 

- Tournages

Rappel des durées de tournage autorisés sur une face d'un DVD 8cm (1,4 gBITs format UDF) couchant un fichier BWF :

=> en 16 Bits, 48kHz on enregistre 108 minutes sur deux pistes stéréo, le tiers en 6 pistes soit 36Min.

=> en 24 Bits, 48kHz on enregistre 72 minutes sur deux pistes, 24 min en 6 pistes.

=> en 24 Bits, 96kHz on enregistre 36 minutes sur deux pistes, 12 min en 6 pistes.


 

 

- Le Cart Automious Main Power System (CAMPS) :

Sytème Autonome de Distribution d'Energie pour Roulante (SADER): permet, à l'aide d'une source d'énergie rechargeable relayant une alimentation secteur, d'alimenter un ensemble d'appareil de tension différente.

Use only one main powercell (battery) for distrubuate differents voltage to many electronical equipements.

camps

SADER Schéma technique / CAMPS technical scheme


 

- Le Time Code


 

- Pense bête pour cablages courant


 

- Cours de Son et prise de son


 

- Bibliographie



Archives ;

Après le Nagra IV.S, la fin annoncée des bandes lisses ....

Quel successeur au PD-4, le DAT quel avenir ?

Attention au plan de fréquence de la Télé Numérique Terrestre qui utilise les mêmes plans de fréquence que nos systèmes sans fils

- A venir très prochainement deux produits très attendus -


 


^